Stage - Ingénieur quantitatif - Impact de la transition Libor sur les modèles de taux

Ref : JRQ$-25862

Paris

Email
Share
Print

Job description

Murex est un leader mondial reconnu dans le développement de progiciels financiers. Chaque jour, à travers le monde, de prestigieuses institutions financières, banques, hedge funds, asset managers et trésoreries de grands groupes, s’appuient sur les collaborateurs et la plateforme Murex pour soutenir leurs activités de marchés. Notre devise “pioneering again” résume notre histoire : depuis sa création, Murex s'adapte en continu aux évolutions des marchés de capitaux en offrant des solutions innovantes et adaptées aux besoins de ses Clients.

 

Murex compte aujourd’hui plus de 2300 experts répartis dans 17 bureaux : Beyrouth, Dubaï, Dublin, Hong Kong, Londres, Luxembourg, Moscou, New York, Paris, Pékin, Santiago, Sao Paulo, Séoul, Singapour, Sydney, Tokyo, et Toronto.

 

La plateforme de Murex est un système de gestion front to back qui gère un ensemble de produits financiers. La plateforme offre un système intégré qui permet de gérer tout ce qui a trait au cycle de vie des contrats financiers. Cela inclut par exemple la création de nouveaux contrats, le contrôle et la vérification de ces contrats, le règlement des engagements associés, la comptabilité...  

 

Description de l’équipe : 

 

Au sein de Murex l’équipe « MACS » est responsable de l’implémentation des méthodes d’évaluation innovantes et efficientes cross-assets (Action, Change, Commodities, Crédit et Taux). Cela comprend d’une part la compréhension des modèles standards et la conception éventuelle de nouvelles modélisations adaptées aux besoins du marché et d’autre part l’implémentation et la maintenance de solutions (librairie quantitative, service…) permettant la calibration des modèles et l’évaluation et le calcul des mesures de risque (sensibilités, VaR, PFE, XVA…) des différents produits financiers.  

 

Contexte & Missions : 

 

Les taux Libor représentent le coût de financement risqué des grandes banques à court terme. C’est encore actuellement le principal taux de référence des transactions financières. Cependant suite à différents scandales et réformes, il va cesser d’être coté et sera remplacé comme taux de référence par un taux composé « sans risque » (RFR). La calibration des modèles des taux, utilisée pour évaluer ces produits doit être adaptée pour prendre en compte ce changement. En pratique ces modèles sont calibrés sur des prix (ou volatilité) de caplets et swaptions, dont le sous-jacent sera désormais un taux RFR et non Libor.  

 

Le but du stage est d’étudier l’impact que représentent les taux Libor. 

 

Votre mission : 

Il faudra développer des formules fermées ou approchées d’un caplet sur RFR et les valider par des méthodes de Monte Carlo. Il faudra également étendre la modélisation des volatilités de caplets par un SABR au sous-jacent RFR. Une importance sera donnée à la précision des prix obtenus ainsi qu’aux temps de calcul pour les obtenir. 

Related videos